Comment les experts estiment-ils une œuvre d’art ?

Oeuvres d'art

Publié le : 26 janvier 20237 mins de lecture

Les œuvres d’art sont des productions artistiques créées par le génie et le talent. L’originalité et la rareté de leur style de production font que ces œuvres sont vendues à un prix souvent exorbitant. Cependant, d’autres critères interviennent aussi dans l’expertise d’œuvre d’art pour l’estimation objet artistique. Ces critères permettent de se prononcer sur le coût de l’œuvre et sa valeur. Une question se pose immédiatement : comment est estimé le coût d’une œuvre ?

Les différents points pris en compte dans l’expertise d’œuvre d’art

Lorsque le sujet se porte sur les œuvres d’art, il ne s’agit pas seulement de peintures. Les photographies anciennes et nouvelles, les sculptures, dessins et gravures, statues et meubles sont des œuvres d’art. En outre, ces productions artistiques sont classées par catégorie et par période.

L’estimation de leur valeur est basée sur un certain nombre de critères. La date de création, la réputation de l’artiste, l’état de conservation… Des cabinets d’expertise œuvre d’art vont ensuite étudier ces créations de génie conformément aux normes et à la législation. Ils font également appel à des commissaires-priseurs. S’il y a une œuvre d’art que vous aimeriez voir dans votre maison, vous devez d’abord contacter une telle société d’évaluateurs. Parmi elle figure mr-expert.com.

Quelques éléments qui interviennent dans l’estimation objet d’art

L’estimation objet d’un artiste dépend de l’époque à laquelle elle a été créée. En général, les œuvres de jeunesse ont moins de valeur que les œuvres réalisées pendant une période de maturité ou de grande popularité. C’est pourquoi, par exemple, des œuvres de Picasso se vendent des centaines de fois plus cher que d’autres signées de sa main.

L’état du produit joue également un rôle dans la détermination de sa valeur. L’état de conservation d’une œuvre d’art est très important pour obtenir un prix élevé lors de sa vente. Une peinture bien conservée par exemple a toujours une valeur supérieure. Si aucune restauration n’est nécessaire, c’est un réel avantage. À l’inverse, si l’œuvre est en mauvais état, sa valeur diminue et qu’il faille dépenser pour la restaurer. Après tout, peu de gens sont prêts à payer pour des objets fragiles ou rayés.

Par ailleurs, les œuvres qui ne sont pas représentatives du génie de l’artiste valent moins que celles qui traitent son sujet préféré. En outre, l’histoire de l’œuvre (par exemple, l’endroit où elle a été exposée, sa provenance, ses propriétaires précédents, etc.) peut déterminer sa valeur. Un objet d’art provenant d’un collectionneur connu prendra de la valeur en cas de revente.

La temporalité de l’œuvre, un facteur qui peut booster la valeur d’une œuvre

Le concept de temporalité est un facteur important dans l’expertise œuvre d’art. Il se fonde parfois sur l’évaluation verbale d’un expert en la matière. Ce qui y est à retenir est qu’au fur et à mesure que le temps passe, le prix de l’œuvre peut grandir.

Par exemple, certaines œuvres comme celles de Van Gogh ne coûtent que quelques centaines de francs de son vivant. Elles valent aujourd’hui des dizaines de millions d’euros. L’artiste a vécu le reste de sa vie dans la pauvreté. Or, sur les plus de 2 000 peintures et dessins qu’il pouvait vendre pour de l’argent, il n’en a commercialisé qu’un seul de son vivant. Il y a par exemple la Vigne Rouge. Au cours des siècles, les créations de ce peintre et dessinateur néerlandais ont été vendues aux enchères à de nombreuses reprises.

Cette temporalité contribue à étoffer le prix d’une œuvre d’art. Ainsi, il est quelquefois conseillé de s’intéresser aux artistes naissants. Il arrive que dans quelques années, leurs tableaux seront très recherchés.

L’importance du certificat d’authenticité pour apprécier les œuvres d’art en ligne

Un certificat d’authenticité est le seul document qui prouve qu’une œuvre d’art a vraiment été créée par l’artiste auquel elle est attribuée. Le certificat d’authenticité d’une œuvre d’art facilite sa commercialisation sur le marché de l’art. Il garantit sa légitimité en excluant les faux. Les certificats peuvent comporter un filigrane, un code de sécurité ou un sceau pour empêcher la falsification. Ce document est généralement émis au moment de la vente.

Il est important de noter que ces certificats sont délivrés par des artistes. Mais vous pouvez aussi en acquérir par d’autres professionnels du monde de l’art. Par exemple, vous avez les galeristes, des marchands d’art et les commissaires-priseurs. Dans tous les cas, le certificat est authentifié, signé et numéroté par l’artiste. Cette procédure garantit l’authenticité de l’œuvre.

Le verso de chaque œuvre doit comporter une étiquette indiquant des informations d’authentification. Vous y trouvez le titre de l’œuvre, le numéro de l’œuvre, le nombre d’exemplaires disponibles et la signature de l’artiste. De ce fait, les galeries d’art en ligne doivent être en mesure de montrer ce label pour prouver l’authenticité de l’œuvre d’art qui intéresse l’acheteur. Ces obligations s’appliquent à l’art contemporain, à la peinture, à la photographie et à la sculpture. L’authenticité est un point clé pour l’estimation objet d’art.

Plan du site