L’art contemporain… mais en fait, c’est quand et c’est quoi?

Publié le : 16 juin 20214 mins de lecture

De plus en plus de plasticiens se revendiquent d’être des artistes contemporains. L’art contemporain, qui désigne globalement les œuvres artistiques produits à partir de 1945, englobe une multitude de disciplines allant des arts plastiques aux arts visuels : la photographie, les installations, la peinture, la sculpture et bien d’autres encore.

La naissance de l’art contemporain

Dans l’histoire, la définition art contemporain se rapporte à l’apparition d’un nouveau courant qui succède à l’art moderne, qui lui, était en vogue de 1850 à 1945. Ceci dit, ce mouvement ne peut être défini selon la chronologie et le temps. En effet, certaines œuvres actuelles n’ont pas fait la rupture avec l’art classique et sa tendance à verser dans la figuration. De ce fait, elles n’ont donc rien de contemporain à part l’époque où elles ont été produites. Mais pour en revenir à la naissance de l’art contemporain, on peut dire qu’elle est apparue suite au développement de la société de consommation. Les règles basiques sont laissées aux oubliettes dans ce courant. Les artistes sont libres d’exprimer ce qu’ils veulent à travers des techniques qui leur sont propres. Le concept repose sur un travail approfondi dont l’objectif est de véhiculer des idées en phase avec son époque et d’inviter à la réflexion. C’est ainsi qu’en 1960, l’art contemporain prend tout son sens avec l’avènement de ce qu’on appellera Pop Art.

L’art contemporain des années 60

La quête constante d’expérimentation et d’un renouveau stylistique fait évoluer la définition art contemporain à partir des années 60, période marquée par le déclin du communisme. Plusieurs mouvements font leur apparition dans le milieu de l’art actuel. L’art cinétique qui se fonde sur l’esthétique du mouvement réel est représenté par Soto, Vasarely, et compagnie. D’un autre côté, Andy Warhol règne en maître en essayant une nouvelle manière de figurer la société de consommation via le Pop Art. Le nouveau réalisme, l’art performance, le minimalisme ou le fluxus qui anéantissent totalement les pratiques artistiques conventionnelles apportent une nouvelle ère dans la manière de concevoir la production artistique. Jusqu’en 1980 ou 1990, ces artistes domineront le marché.

L’intégration des nouvelles technologies

La découverte des nouvelles technologies à partir des années 80 vont, encore une fois, modifier la donne et apporter sa touche à la définition art contemporain. L’art vidéo, l’art informatique, le bio-art émergent à compter des années 90. D’ailleurs, Internet va permettre une plus grande diffusion de l’art contemporain, touchant les pays écartés des données auparavant. Et ce périple de l’art contemporain n’est pas prêt de s’arrêter. Attention cependant à ne pas penser que l’art contemporain est une expression libre dénuée de sens. Il s’agit d’un travail basé sur une véritable démarche artistique.

Plan du site